INCROYABLE MAIS VRAI de Quentin Dupieux

Semaine du 29 juin au 5 juillet

SEMAINE DU 29 JUIN AU 5 JUILLET
Cinéma de La Charité-sur-Loire / Ouroux-en-Morvan / Luzy / Château-Chinon / Saint-Honoré-Les-Bains

INCROYABLE MAIS VRAI de Quentin DUPIEUX
Avec Alain Charbat, Léa Drucker, Benoit Magimel et Anaïs Demoustier
France / comédie / 1h14 min
Alain et Marie emménagent dans un pavillon. Ils sont très heureux. Une trappe située dans la cave va bouleverser leur existence.

Bande-annonce : https://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19596519&cfilm=285168.html

BIOGRAPHIE DU REALISATEUR :
Quentin Dupieux commence à filmer dès 12 ans, quand il trouve une caméra qu’il utilise pour des expérimentations plus loufoques les unes que les autres. C’est aux côtés de Michel Gondry qu’il débute en réalisant des clips musicaux. Ce passionné de musique se fait connaître des adeptes de l’électro sous le pseudonyme de Mr Oizo, et devient, en 1999, l’une des figures de proue de la french touch. Fort de ce succès, il passe derrière la caméra en 2001 et fait ses premières armes avec un moyen-métrage intitulé Nonfilm. Il y met en scène un autre fidèle de la scène électro française Sébastien Tellier.

Menant de front ses carrières cinématographique et musicale, il réalise Steak, son premier long-métrage, en 2006. Le célèbre duo Eric et Ramzy tient la vedette de ce film inclassable, où le sens de la satire se mêle à un éloge réjouissant de la bêtise. En 2008, après avoir dû abandonner pour des raisons financières la réalisation d’un scénario intitulé Réalité, il entame l’écriture de Rubber, un film dont le héros est… un pneu serial-killer, télépathe et attiré par une jolie jeune fille.

Il commence en 2012 ce qui sera par la suite une véritable trilogie avec le film Wrong. Il y retrouve ses acteurs fétiches, Mark Burnham, Jack Plotnick, Eric JudorArden Myrin et Steve Little. L’année suivante, il poursuit l’aventure avec un spin-off sous forme de court-métrage, « Wrong Cops : premier chapitre », avec Marilyn Manson. Lui succède bien vite la même année son équivalent long-métrage, Wrong Cops. Développant jusqu’au bout sa franchise, Quentin Dupieux réalise cette fois, en 2014, la série Wrong Cops, toujours avec Eric Judor, adaptée du film.

Après avoir dû l’abandonner en 2008, le cinéaste, maître de l’humour décalé, reprend le scénario de Réalité, qui raconte l’histoire de Jason, qui, pour réaliser son premier film d’horreur, doit trouver le meilleur gémissement de l’histoire du cinéma… Prévu en 2015, le long métrage accueille de nouveaux acteurs pour le réalisateur, dont, entre autres, Alain Chabat et Elodie Bouchez.

Fidèle à son style atypique, Quentin Dupieux livre en 2018 Au Poste!, une comédie de 1h 13 centrée sur un tête-à-tête, en garde à vue, entre un commissaire et son suspect. Seulement un an plus tard sort Le Daim, emmenée par Jean Dujardin, qui raconte l’histoire d’un homme qui tombe amoureux d’un blouson en daim… Le prochain film du cinéaste se centre là encore sur un pitch des plus étranges. Dans Mandibules, deux amis simples d’esprit (David Marsais et Grégoire Ludig) trouvent une mouche géante et se mettent en tête de la dresser pour gagner de l’argent avec…